Hébergement et sécurisation des données du RGPH2 : Le Ministre du Plan et la Banque Centrale du Congo signent un protocole d'accord

Pour permettre au Bureau Central du Recensement de mieux sécuriser les informations relatives au Deuxième Recensement Général de la Population et de l’Habitat, le Ministre du Plan et Suivi de la Révolution de la Modernité et le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo ont signé un protocole d’accord, le 3 juin 2016.

La cérémonie de signature s’est déroulée dans la grande salle des réunions de la BCC, en présence du Directeur Général de l’Institut National de la Statistique et du Coordonnateur du Bureau Central du Recensement; cet accord prévoit l’hébergement de quatre serveurs provinciaux du BCR dans les locaux de la BCC à Bukavu, Mbandaka, Kisangani et Lubumbashi, mais aussi d’un serveur de secours dans l’une des installations de l’institution bancaire dans la capitale.

Pour le Gouverneur de la BCC, Deo Gratias Mutombo Mwana Nyembo, son établissement est fier de voler au secours du BCR car, dit-il, « Le Recensement Général de la Population et de l’Habitat, avec les données qui en seront issues, constitue un axe important dans la stratégie de développement de la République Démocratique du Congo ».
Il a en outre émis le vœu de voir la signature de ce protocole d’accord impulser les synergies entre les structures publiques pour le développement du pays.

Pour sa part, le Coordonnateur du BCR, Homère Ngoma Ngoma, a présenté à l’assistance les grandes articulations du RGPH2 et le processus de transfert des données collectées sur le terrain, à partir de la tablette d’un agent jusqu’au serveur. Le Ministre du Plan et Suivi de la Révolution de la Modernité, Georges Wembi Loambo a, à son tour, rendu hommage au Chef de l’Etat pour sa vision de la révolution de la modernité et remercié le Premier Ministre pour les efforts consentis en vue de la matérialisation du RGPH2, en l’occurrence en mettant les moyens nécessaires à la réalisation des différents préalables au début effectif des travaux de terrain. Le ministre n’a pas manqué de remercier le Gouverneur de la BCC pour son implication en vue de la sécurisation des données qui seront issues du deuxième Recensement Général de la Population et de l’Habitat.

Patrick TSHAMALA

Retour à la page d'accueil du RGPH2